Une plate-forme de veille sur les tendances de la culture numérique associée au terroir. Le lundi on parle de design, le mercredi de créativité et le vendredi de nature.
Bosco Sodi.
Utilise des matières organiques non-artificielles et mélange la sciure de bois, la pâte de bois, et des fibres naturelles avec des pigments purs et de l’eau. Il travaille ces matières avec ses mains nues sur des toiles positionnées à l’horizontale. Le processus de production est un échange avec les matériaux, les peintures sont produites à travers une combinaison de plusieurs jours de travail manuel et les changements organiques et imprévisibles du matériau lui-même. L’artiste mêle les pigments avec la matière pour matérialiser l’énergie vibrante qui réside dans la matière organique et donc la nature. En séchant, la matière se fissure et crée des changements de couleur et de texture.
(Source : Likeyou.com)
Bosco Sodi.
Uses non-artificial organic materials and mixes sawdust, wood pulp, and natural fibers with unadulterated pigments, glue, and water and works with them using his bare hands on horizontally positioned canvases. The production process is an exchange with the materials; the paintings are produced through a combination of several days of physical work and organic and unpredictable changes in the material itself. The artist mixes pigments into the material instead of applying them to the surface of his works to give form to the vibrant energy that resides within organic matter and nature. As the material dries out, they crack and create changes in color and texture.
(Source : Likeyou.com)

Bosco Sodi.

Utilise des matières organiques non-artificielles et mélange la sciure de bois, la pâte de bois, et des fibres naturelles avec des pigments purs et de l’eau. Il travaille ces matières avec ses mains nues sur des toiles positionnées à l’horizontale. Le processus de production est un échange avec les matériaux, les peintures sont produites à travers une combinaison de plusieurs jours de travail manuel et les changements organiques et imprévisibles du matériau lui-même. L’artiste mêle les pigments avec la matière pour matérialiser l’énergie vibrante qui réside dans la matière organique et donc la nature. En séchant, la matière se fissure et crée des changements de couleur et de texture.

(Source : Likeyou.com)

Bosco Sodi.

Uses non-artificial organic materials and mixes sawdust, wood pulp, and natural fibers with unadulterated pigments, glue, and water and works with them using his bare hands on horizontally positioned canvases. The production process is an exchange with the materials; the paintings are produced through a combination of several days of physical work and organic and unpredictable changes in the material itself. The artist mixes pigments into the material instead of applying them to the surface of his works to give form to the vibrant energy that resides within organic matter and nature. As the material dries out, they crack and create changes in color and texture.

(Source : Likeyou.com)

— il y a 2 ans
#le vendredi on respire  #art  #organic 
Aujourd’hui nous voyons les tableaux (peintures) comme jamais auparavant.
John Berger (bio) réalise la série “Ways of seeing” en 1972. Ce premier épisode montre en quoi la caméra transforme notre vision de la peinture. En quoi une image fixe et silencieuse est transformée en image en mouvement et sonorisée et ce que cela engendre comme différence dans l’interprétation. De plus l’image n’est plus seulement considérée dans un lieu mais visible partout dans une variation de contextes. Les interprétations en sont démultipliées. Il prévient pour finir ce premier opus :  ”il n’y a pas (à la télévision) de dialogue encore, vous ne pouvez pas me répondre (…). Vous captez des images et interprétations qui sont arrangées. J’espère que vous tiendrez compte de ce que j’ai arrangé mais que vous saurez rester sceptique.”
L’ensemble de la série est consultable ici.
Today  we see the paintings as we have never seen them before.
John Berger (bio) created the series ”Ways of seeing” in 1972. The first episode shows how the camera transforms our vision of the painting. How silent and still image is transformed into moving images with sound and what differences are produced as a consequence. Also the image is no longer to be considered in a unique place but visible around a variation of contexts. The interpretations are multiplied. Before finishing this first opus, John Berger warns us: ”there is no dialogue on television (not yet), you can not answer me (…). You capture images and interpretations that are arranged (…) I hope you will consider what I have arranged but be skeptical of it. ”
The entire program is available here.

Aujourd’hui nous voyons les tableaux (peintures) comme jamais auparavant.

John Berger (bio) réalise la série “Ways of seeing” en 1972. Ce premier épisode montre en quoi la caméra transforme notre vision de la peinture. En quoi une image fixe et silencieuse est transformée en image en mouvement et sonorisée et ce que cela engendre comme différence dans l’interprétation. De plus l’image n’est plus seulement considérée dans un lieu mais visible partout dans une variation de contextes. Les interprétations en sont démultipliées. Il prévient pour finir ce premier opus :  ”il n’y a pas (à la télévision) de dialogue encore, vous ne pouvez pas me répondre (…). Vous captez des images et interprétations qui sont arrangées. J’espère que vous tiendrez compte de ce que j’ai arrangé mais que vous saurez rester sceptique.”

L’ensemble de la série est consultable ici.

Today  we see the paintings as we have never seen them before.

John Berger (bio) created the series Ways of seeing” in 1972. The first episode shows how the camera transforms our vision of the painting. How silent and still image is transformed into moving images with sound and what differences are produced as a consequence. Also the image is no longer to be considered in a unique place but visible around a variation of contexts. The interpretations are multiplied. Before finishing this first opus, John Berger warns us: there is no dialogue on television (not yet), you can not answer me (). You capture images and interpretations that are arranged (…) I hope you will consider what I have arranged but be skeptical of it. 

The entire program is available here.

— il y a 2 ans
#le lundi on se reconnecte  #image  #paintings  #television  #understanding  #tableaux  #interpretations 
Paysage alternatif.
"Je souhaite offrir au travers de mes photographies des échappées au coeur de paysages alternatifs où la reconstruction de nouvelles terres est rendue possible. Le voyage à l’intérieur de l’image invitera le spectateur à entrer dans l’espace autant qu’à entrer dans un processus narratif d’un "faire croire", l’amenant dans un jeu entre fiction et réalité ou chacun peut mesurer (identifier) la fragilité de ses propres désirs."
Alternative landscapes. ‘I wish to offer through my photographs escapes into alternative landscapes where the reconstruction of new lands is made possible. the journey inside the image will invite the viewer to enter the space as well as entering the narrative of a ‘make-believe’, bringing him into the game between fiction and reality in which one can identify the fragility of one’s own desires.’
(photo : Jetée issue de la série “Les amants” par Noémie Goudal)

Paysage alternatif.

"Je souhaite offrir au travers de mes photographies des échappées au coeur de paysages alternatifs où la reconstruction de nouvelles terres est rendue possible. Le voyage à l’intérieur de l’image invitera le spectateur à entrer dans l’espace autant qu’à entrer dans un processus narratif d’un "faire croire", l’amenant dans un jeu entre fiction et réalité ou chacun peut mesurer (identifier) la fragilité de ses propres désirs."

Alternative landscapes.
 ‘I wish to offer through my photographs escapes into alternative landscapes where the reconstruction of new lands is made possible. the journey inside the image will invite the viewer to enter the space as well as entering the narrative of a ‘make-believe’, bringing him into the game between fiction and reality in which one can identify the fragility of one’s own desires.

(photo : Jetée issue de la série “Les amants” par Noémie Goudal)

— il y a 2 ans
#le vendredi on respire  #nature  #virtuel reel 
P2P : Des pirates aux profits. ”Bien que premier chef-d’œuvre de Paulo, "L’Alchimiste” ait été assez bien reçu, il était loin de la saturation provoquée par la mise en ligne d’une copie numérique .Un fan posté un version russe de son livre et celui-ci est passé de 3.000 à 1 million d’exemplaires vendus en trois ans sans aucune promotion supplémentaire de la part de l’éditeur. (Suite de l’article en anglais : Hipvine)
P2P : Pirats to Profits.
"Although Paulo’s first masterpiece, “The Alchemist” was fairly well received, it was far from the saturation that would come with simple digital copy being posted online. A Russian fan posted a Russian translated version of his book online and the book went from 3,000 to 1 million copies sold in three year with no additional promotion from the publisher." (Source : Hipvine)

P2P : Des pirates aux profits.
 ”Bien que premier chef-d’œuvre de Paulo, "L’Alchimiste ait été assez bien reçu, il était loin de la saturation provoquée par la mise en ligne d’une copie numérique .Un fan posté un version russe de son livre et celui-ci est passé de 3.000 à 1 million d’exemplaires vendus en trois ans sans aucune promotion supplémentaire de la part de l’éditeur(Suite de l’article en anglais : Hipvine)

P2P : Pirats to Profits.

"Although Paulo’s first masterpiece, “The Alchemist” was fairly well received, it was far from the saturation that would come with simple digital copy being posted online. A Russian fan posted a Russian translated version of his book online and the book went from 3,000 to 1 million copies sold in three year with no additional promotion from the publisher." (Source : Hipvine)

— il y a 2 ans
#le lundi on se reconnecte  #p2p  #profits 
Specific cheese.
Le mot forme et le mot fromage sont issus de la même famille étymologique, tout comme les formes des fromages et les formes récurrentes de l’art minimal (le cercle, le carré, la pyramide) sont similaires. En partant de ce constat, 12 moules à fromages ont été réalisés à partir de dessins de Sol Lewitt : 12 Forms Derived from a Cube (1982). « La qualité essentielle des formes géométriques vient de ce qu’elles ne sont pas organiques, à la différence de toute autre forme dite artistique. » Donald Judd, entretien avec Lucy Lippard, 1967
Oeuvre de Nicolas Boulard
(Source : salocin.org)
Specific cheese.
If cheese comes in english from Latin word caseus, in french, cheese is named “fromage” which comes from the word “forme” which means “form”. Cheese is used in this sense of “molded” or “formed” in head cheese (see wikipedia ). Therefore forms of cheese and relapsing forms of minimal art (circle, square, pyramid) are similar. Based on this observation, 12 cheese molds were made from drawings bySol LeWitt: Forms Derived from a 12 Cube (1982).
“The essential quality of geometric shapes is that they are not organic, unlike any other form called artistic. ”Donald Judd, interview with Lucy Lippard, 1967Work of Nicolas Boulard(Source: salocin.org)

Specific cheese.

Le mot forme et le mot fromage sont issus de la même famille étymologique, tout comme les formes des fromages et les formes récurrentes de l’art minimal (le cercle, le carré, la pyramide) sont similaires. En partant de ce constat, 12 moules à fromages ont été réalisés à partir de dessins de Sol Lewitt : 12 Forms Derived from a Cube (1982). 
« La qualité essentielle des formes géométriques vient de ce qu’elles ne sont pas organiques, à la différence de toute autre forme dite artistique. » 
Donald Judd, entretien avec Lucy Lippard, 1967

Oeuvre de Nicolas Boulard

(Source : salocin.org)

Specific cheese.

If cheese comes in english from Latin word caseus, in french, cheese is named “fromage” which comes from the word “forme” which means “form”. Cheese is used in this sense of “molded” or “formed” in head cheese (see wikipedia ). Therefore forms of cheese and relapsing forms of minimal art (circle, square, pyramid) are similar. Based on this observation, 12 cheese molds were made from drawings bySol LeWitt: Forms Derived from a 12 Cube (1982).

The essential quality of geometric shapes is that they are not organic, unlike any other form called artistic. 
Donald Judd, interview with Lucy Lippard, 1967

Work of Nicolas Boulard

(Source: salocin.org)


— il y a 2 ans avec 4 notes
#art  #food design  #fromage  #le vendredi on respire 
Design interactif.
Alors que les interfaces numériques se multiplient, le design devient fondamental dans l’approche des personnes. En clair il ne s’agit plus seulement de “faire des sites” mais d’adapter la communication aux usages des personnes et à l’environnement dans lequel elles sont baignées.
Le Festival international du design interactif a lieu à Limoges à la fin du mois de mai 2012.
Interactive design.While digital interfaces are multiplying, design becomes crucial in the approach of people. Clearly it is no longer just ”making websites" but adapting communication to people usage and the environment in which they are bathed.
The Interactive Design Festival takes place end of may 2012  in Limoges, France, 

Design interactif.

Alors que les interfaces numériques se multiplient, le design devient fondamental dans l’approche des personnes. En clair il ne s’agit plus seulement de “faire des sites” mais d’adapter la communication aux usages des personnes et à l’environnement dans lequel elles sont baignées.

Le Festival international du design interactif a lieu à Limoges à la fin du mois de mai 2012.

Interactive design.
While digital interfaces are multiplying, design becomes crucial in the approach of peopleClearly it is no longer just making websitesbut adapting communication to people usage and the environment in which they are bathed.

The Interactive Design Festival takes place end of may 2012  in Limoges, France, 

— il y a 2 ans
Pourritures noblesCertaines nous sont désagréables, comme une signature de la fin d’un paradis gourmand, d’autres sont au contraire désirées, attendues, choyées, prometteuses de bonheur exquis. On porte une grande attention aux secondes, bien moins aux premières. Selon les Nations Unies, un tiers de la nourriture produite dans le monde est jetée dont une large part par les pays industrialisés du Nord. Un travail du photographe Klaus Pichler intitulé “One third” à découvrir dans sa totalité ici.
Noble rot.Some are unpleasant, like a gourmet paradise end signature, others are rather desired, expected, pampered, promising exquisite happiness. We pays close attention to the second, much less to the first. According to the United Nations, one third of the food produced worldwide is sent to waste much of which by the industrialized North.
A work of photographer Klaus Pichler entitled “One third” to discover in its entirety here.

Pourritures nobles
Certaines nous sont désagréables, comme une signature de la fin d’un paradis gourmand, d’autres sont au contraire désirées, attendues, choyées, prometteuses de bonheur exquis. On porte une grande attention aux secondes, bien moins aux premières. Selon les Nations Unies, un tiers de la nourriture produite dans le monde est jetée dont une large part par les pays industrialisés du Nord. 
Un travail du photographe Klaus Pichler intitulé “One third” à découvrir dans sa totalité ici.

Noble rot.
Some are unpleasant, like a gourmet paradise end signature, others are rather desiredexpectedpampered, promising exquisite happinessWe pays close attention to the secondmuch less to the firstAccording to the United Nationsone third of the food produced worldwide is sent to waste much of which by the industrialized North.

A work of photographer Klaus Pichler entitled “One third” to discover in its entirety here.

— il y a 2 ans
#Le vendredi on respire  #noble rot  #pourriture noble  #waste  #food  #nourriture 
Design d’interaction.Le design industriel s’occupe parfois de vouloir créer de l’aléatoire dans un environnement industriel, retrouver quelque part les imperfections du “Fait main” dans un processus de standardisation de masse. Les nouvelles technologies d’information et de captation de l’environnement extérieur sont utilisés ici (en anglais) pour construire un objet (ici un panier) qui sera le résultat de l’environnement dans lequel il est plongé à savoir ici l’attention que lui auront porté les personnes présentes dans la salle. 
Interaction design.Industrial design sometimes seeks to go further away from mass standardization by creating a random building process. With information and captation technologies, this experiment proposes to build an object (here a basket) which will be defined by its environment change : the people who pay attention to it.
(source : Mischer’traxler)

Design d’interaction.
Le design industriel s’occupe parfois de vouloir créer de l’aléatoire dans un environnement industriel, retrouver quelque part les imperfections du “Fait main” dans un processus de standardisation de masse. Les nouvelles technologies d’information et de captation de l’environnement extérieur sont utilisés ici (en anglais) pour construire un objet (ici un panier) qui sera le résultat de l’environnement dans lequel il est plongé à savoir ici l’attention que lui auront porté les personnes présentes dans la salle. 

Interaction design.
Industrial design sometimes seeks to go further away from mass standardization by creating a random building process. With information and captation technologies, this experiment proposes to build an object (here a basket) which will be defined by its environment change : the people who pay attention to it.

(source : Mischer’traxler)

— il y a 2 ans avec 1 note
#design  #interaction design  #attention design  #attention economy 
Pour une vision plus “objective” de l’économie de l’attention.Un article de André Gunthert propose d’inventer un nouveau terme pour exprimer les qualités de ce qui suscite l’attention : La ”prosécogénie”. L’objectif étant de sortir d’une vision purement basée sur le positivisme et le désir, autrement dit le fameux “like” popularisé par Facebook. La nouvelle visibilité de l’activité de médiation des usagers (qui peut être aussi négative) observée sur le web montre que les contenus les plus exposés ne sont pas nécessairement les plus désirés. Si cela peut faire parfois grincer des dents cela montre surtout que le web est capable d’offrir une image plus polymorphe de l’aspiration des personnes. L’exemple de Justin Bieber et son demi milliard de vue est particulièrement intéressant sur ce sujet.
For a more “objective” view on attention economy.An article by André Gunthert proposes to invent a new term to express the qualities of what provokes the attention: The ”prosécogénie”. The goal is to get out of a purely based positivism and desire, in other words the famous ”like”popularized by Facebook. The new visibility of the mediation activity of users(which may also be negative) observed on the web shows that the content most exposed is not necessarily the most desired. If it sometimes make people cringe it mostly shows that the web can provide a more polymorphic people aspirations. The example of Justin Bieber and his half a billion views is particularly interesting on this topic.
(source : culturevisuelle.org)
(Photographie : Sean MacEntee)

Pour une vision plus “objective” de l’économie de l’attention.
Un article de André Gunthert propose d’inventer un nouveau terme pour exprimer les qualités de ce qui suscite l’attention : La ”prosécogénie”. L’objectif étant de sortir d’une vision purement basée sur le positivisme et le désir, autrement dit le fameux “like” popularisé par Facebook. La nouvelle visibilité de l’activité de médiation des usagers (qui peut être aussi négative) observée sur le web montre que les contenus les plus exposés ne sont pas nécessairement les plus désirés. Si cela peut faire parfois grincer des dents cela montre surtout que le web est capable d’offrir une image plus polymorphe de l’aspiration des personnes. L’exemple de Justin Bieber et son demi milliard de vue est particulièrement intéressant sur ce sujet.

For a more “objective” view on attention economy.
An article by André Gunthert proposes to invent a new term to express the qualities of what provokes the attention: The prosécogénie. The goal is to get out of a purely based positivism and desire, in other words the famous like”popularized by Facebook. The new visibility of the mediation activity of users(which may also be negative) observed on the web shows that the content most exposed is not necessarily the most desired. If it sometimes make people cringe it mostly shows that the web can provide a more polymorphic people aspirations. The example of Justin Bieber and his half a billion views is particularly interesting on this topic.

(source : culturevisuelle.org)

(Photographie : Sean MacEntee)

— il y a 2 ans avec 1 note
#attention  #dislike  #economie de l'attention  #attention economy 

Symbiose.
Evoluer avec les loups est une oeuvre réalisée par le cuisinier Yoshihiro Narisawa en hommage à la symbiose espérée entre homme et forêt :  Une pâte à pain en fermentation gonfle lentement sous la chaleur d’une bougie et, libérant une bouffée d’arômes de levure, dévoile un cadeau gourmand : un radis pourpre, saupoudré de terre comestible (des graines de moutarde frites).
"The experience begins with ‘Evolve with the Forest’, Narisawa’s edible tribute to how humans should symbiotically coexist in a forest ecosystem.  A bubbling tabletop concoction of fermenting bread, slowly rising from the gentle heat of candlelight, releases a waft of yeast aroma as our vegetable course arrives.  A fresh crimson colored radish, sprinkled with edible dirt made from deep fried mustard seeds, appears as if it was freshly pulled out of the earth."
(source : Tomostyle)

Symbiose.

Evoluer avec les loups est une oeuvre réalisée par le cuisinier Yoshihiro Narisawa en hommage à la symbiose espérée entre homme et forêt :  Une pâte à pain en fermentation gonfle lentement sous la chaleur d’une bougie et, libérant une bouffée d’arômes de levure, dévoile un cadeau gourmand : un radis pourpre, saupoudré de terre comestible (des graines de moutarde frites).

"The experience begins with ‘Evolve with the Forest’, Narisawa’s edible tribute to how humans should symbiotically coexist in a forest ecosystem.  A bubbling tabletop concoction of fermenting bread, slowly rising from the gentle heat of candlelight, releases a waft of yeast aroma as our vegetable course arrives.  A fresh crimson colored radish, sprinkled with edible dirt made from deep fried mustard seeds, appears as if it was freshly pulled out of the earth."

(source : Tomostyle)

— il y a 2 ans avec 1 note
#le vendredi on respire  #raw food  #cuisine crue  #cuisine  #cooking  #food  #nourriture